Enduro : comment améliorer ses performances ?

Mêlant les longues distances du cross-country au VTT descente, l’enduro a la spécificité d’être fun. Le sport doit être pris au sérieux pour progresser dans le domaine. Savoir faire du vélo n’est pas le seul détail à considérer dans la pratique du VTT enduro. Des programmes d’entraînement sont indispensables pour améliorer ses performances.

L’endurance, un paramètre important

L’endurance est un détail à bien travailler pour améliorer ses performances en enduro. Vous devez être en bonne santé et avoir d’excellentes conditions physiques pour surmonter les dénivelés menant jusqu’à la ligne d’arrivée. Sachez que la distance et la vitesse sont des bases principales de l’épreuve. Le sportif doit savoir pédaler très vite pendant un maximum de temps. Cet effort nécessite des entraînements réguliers sur un trajet qui permet d’améliorer l’aérobie. Un parcours d’enduro ne se boucle pas en quelques minutes. Certaines courses peuvent même durer 2 jours. Pour tenir le coup, le cycliste doit être apte à rouler longtemps et plus vite. Pour augmenter votre aérobie, multipliez les trajets longs et réguliers.

Des entraînements réguliers

Le cardiofréquencemètre compte beaucoup dans le VTT enduro. Sur le plan biochimique, tâchez de ne pas trop faire monter le niveau de lactate pour bien travailler votre aérobie. Il faut trouver un bon parcours et couvrir plus de terrain. Évitez de ne pas monter dans les tours. Pour mieux s’entraîner, le sportif doit organiser des sessions de plus de 2 heures (voire 4 heures selon son aptitude). Le volume est plus important que l’intensité pour ce type d’exercice. N’oubliez pas de signaler vos co-riders s’il s’agit de votre première ascension. Plus vous multipliez vos séances, plus vous aurez une meilleure endurance. Vous pouvez entrer en salle de musculation pour optimiser la résistance du haut de votre corps. En tout cas, ne forcez pas pour autant l’intensité.

Les techniques de descente et la nutrition

Travailler les skills de descente est indispensable pour optimiser ses performances en enduro. Ce détail aide le sportif à dévaler en toute sécurité les attaques vertigineuses qui caractérisent les courses enduro à grande vitesse. Pendant les séances, surveillez vos trajectoires dans les virages. Pour cela, vous devez vous baser sur le principe de l’extérieur/intérieur. Évitez de freiner quand vous êtes engagé. Pour atteindre la vitesse adéquate, ralentissez un peu avant d’entrer dans le virage.

Surveiller son alimentation est aussi de mise pour augmenter ses performances en enduro. Le maintien du niveau d’énergie pendant plusieurs heures demande du carburant. Vous pouvez tout vous permettre, glucides, gels, collations, boissons… Ne prenez pas votre nutrition à la légère pour tenir le plus longtemps que possible.

Le Rallycross : apprenez à contrôler votre véhicule !
Formule 1 : quelles sont les règles ?