Fan de haute montagne : pourquoi ne pas découvrir le Népal !

Pour ceux qui adorent les grandes randonnées dans les montagnes, le Népal est une bonne destination. C’est un véritable paradis des trekkeurs, des amoureux de la nature et des fans de sensation forte. Dans ce pays, nombreux itinéraires attendant les vacanciers qu’ils soient débutants ou avancés.

Trek dans la région d’Everest

La région d’Everest est la plus prisée par les randonneurs qui souhaitent découvrir le Népal et sa précieuse beauté. Si vous êtes un pro ou un averti en grande randonnée, cette région est à ne pas louper. Lors des treks, vous allez découvrir tant de merveilles comme des ponts suspendus, des stupas, des murs de Mani, etc. C’est la région idéale pour dénicher la sensation forte tant recherchée. Différents treks vous sont proposés là-bas. Le plus mythique est le camp de base d’Everest qui mesure 130 kilomètres. La durée estimée pour le finir est de douze à quinze jours. Il y a en outre le trek de Gokyo qui assure un vrai dépaysement. Vous pouvez apprécier des paysages comme les lacs sacrés de gokyo, les villages sherpas, le sommet de Gokyo Ri, etc.

Trek dans la région d’Annapurnas

Si vous aimez bien contempler de beaux paysages lors du trekking, la tour d’Annapurnas est le meilleure pour vous. De plus, il est bien adapté aux amateurs, car les itinéraires sont faciles et modérés. Il est bien de savoir que cette région est considérée comme la plus belle parmi les autres régions de trek. Vous allez vivre une aventure exceptionnelle au cœur des sommets himalayens. Trois circuits sont possibles à Annapurnas. Il y a par exemple le sanctuaire des Annapurnas dont de 112 kilomètres. Il est certainement très long, mais c’est le plus accessible pour tout le monde. De même, vous pouvez choisir Ghorepani Poon Hill comme itinéraire si vous n’avez pas beaucoup de temps pour les vacances. Il est seulement 40 kilomètres et se réalise en cinq jours au maximum.

Trek dans l’Est et l’Ouest de Népal

Si vous êtes un randonneur chevronné qui part pour découvrir le Népal, l’ouest de Népal vous accueille les bras ouverts. La distance est justement 90 kilomètres bien que le circuit soit classé très avancé. Certes, le trekking y est difficile, mais la vue est à couper le souffle avec une diversité de paysages introuvables ailleurs. Si vous êtes un pro alors en randonnée montagneuse, ne manquez pas ce tour de Dhaulagiri. 

Il en est de même pour l’est du Népal. La distance de 180 kilomètres est particulièrement difficile à parcourir. Vous pouvez le réaliser pendant environ 20 jours. L’avantage est que vous allez être au sommet et profiter d’une vue impressionnante qui vous plonge dans la beauté de la nature. 

Le snowkite : le petit frère du kitesurf !
Pourquoi ne pas marcher sur une slackline entre deux montagnes ?